Tout doît disparaître compile 20 années de prise de vue du portraitiste Hervé Baudat. En face de ses photographies il écrit des poèmes en prose sur l'art de photographier, la photographie et son pouvoir sur le temps. Un livre noir, intense et lumineux.

Lire l'article